France Paris

10 astuces pour profiter de Disneyland Paris en famille

29 octobre 2018
Suite à notre article sur Halloween à Disneyland Paris, voici quelques conseils issus de notre expérience de parents pour une visite inoubliable et réussie !

1. Prendre des Pass Annuels avec parking inclus
Cela représente un coût, certes, mais si vous prévoyez de venir plus de 3 fois dans l’année ils sont vite rentabilisés (paiement en plusieurs fois possible). De plus, avant 3 ans un enfant ne paie pas d’entrée donc pas besoin de pass non plus… Le calcul est vite fait quand on voit le prix du parking à la journée (30 euros) et le prix du billet d’entrée… Pour nous qui avons un enfant en bas âge, cela nous permet aussi de finir notre journée vers 14 h, quand elle commence à être fatiguée : ainsi pas de culpabilité à avoir, puisque nous avons les pass, nous pouvons rentrer à la maison et revenir quand nous le voulons (ou presque, en fonction des calendriers de restriction). Plus de détails sur les pass ici.

2. Arriver très tôt afin de profiter des Moments de Magie en Plus
Notre fille est une vraie horloge et n’a pas besoin de beaucoup de sommeil… Autant trouver un avantage à se lever à 6h le week-end non ? Donc nous avons testé les Moments de Magie en plus et clairement c’est le top : ambiance particulière tôt le matin (voir photos ci-dessous), moins de monde aux attractions (nous avons fait Orbitron 3 fois d’affilée et avons pu faire une photo avec le « Donald d’Halloween » presque sans attendre). Les MMP sont réservés à certains pass annuels et si vous séjournez dans un hôtel Disney, vous pouvez aussi y avoir accès (à vérifier selon votre hôtel).

3. Télécharger l’application (gratuite) du parc
Elle vous fera gagner un temps précieux car les temps d’attente aux attractions est indiqué (et plutôt fidèle), ainsi que les horaires et les lieux des différents spectacles et personnages, les fermetures d’attractions ou de restaurants…

4. Télécharger l’application pour les photos avec certains personnages
L’application gratuite Lineberty permet de réserver un créneau pour une photo avec certains personnages (par exemple Minnie ou Mickey dans Walt Disney Studios). Il faut être physiquement présent dans le parc (géolocalisation) et réserver le créneau. C’est une appli bien pratique même si tout est vite complet… Donc créneau à réserver très très tôt, dès votre arrivée dans le parc ! Elle est disponible sur Android et iOS.
5. Amener son repas
Au premier abord, ça peut sembler compliqué et contraignant. Sauf que vous vous apercevrez vite que c’est un gain de temps et d’argent, compte tenu de la qualité et du coût de la nourriture chez Mickey. Nous sommes allés au parc plusieurs fois en 1 mois et à chaque fois, des files d’attente partout, même pour un snack genre hot-dog… Donc c’est à vous de voir, c’est peut-être difficilement réalisable si vous venez de loin et séjournez à l’hôtel, mais pour nous c’est un choix qui nous convient pour le moment. Bien sûr, il ne faut pas s’installer n’importe où pour manger (par exemple on évite les tables extérieures des restaurants !) et tout se passera bien, c’est quand même bien toléré. Attention, pas de couteaux ni de contenants en verre (pas même une bouteille d’eau), ils ne passeraient pas la sécurité. Nous avons choisi d’apporter des sandwichs : facile et pratique !
6. Faire les attractions les plus demandées pendant les parades
Nous avons fait la parade une fois pour le moment, car notre puce ne connaît pas la majorité des personnages qui y défilent… A part Mickey et ses amis, Winnie l’Ourson et les personnages de Toy Story. Nous la ferons de nouveau quand ce sera la période de Noël, il y aura un côté féérique en plus !
Du coup, si la parade n’est pas importante pour vous, vous pouvez en profiter pour faire des attractions qui deviennent soudainement moins bondées !

7. Prendre des FastPass dès que possible
Certaines attractions disposent d’un accès rapide, appelé FastPass. Pour en profiter, vous devez prendre un ticket par personne (à partir de 10 h), qui vous indique un créneau horaire auquel il faudra revenir pour profiter de l’attraction. Notez que vous pourrez reprendre un FastPass dès que ce créneau sera entamé. Dans le parc principal, les attractions concernées sont :
  • Indiana Jones ou le Temple du Péril
  • Star Wars : Hyper Space Mountain
  • Buzz Lightyear Laser Blast
  • Big Thunder Mountain
  • Peter Pan’s Flight
  • Star tours
Dans les Studios :
  • Rock’n Roller Coaster avec Aerosmith
  • The Twilight Zone Tower of Terror
  • Ratatouille : l’attraction
Depuis octobre, une nouveauté : des FastPass payants, avec pour le plus cher, la possibilité de passer sans attendre en illimité à toutes les attractions FastPass… Plus de détails ici.

8. Utiliser le « baby switch »
Certaines attractions sont interdites ou déconseillées aux enfants, à cause de leur taille ou du degré d’adrénaline… Donc si vous souhaitez les faire quand même, vous avez la possibilité de demander un pass « baby switch » : un parent fait la queue à l’attraction seul, puis en sortant demande le précieux sésame. Il le donne à l’autre parent (qui était resté avec l’enfant) à la sortie de l’attraction, afin que celui-ci fasse l’attraction à son tour sans refaire la queue. Certes, cela implique de faire l’attraction en question seul… moins marrant… Mais c’est une solution si vous n’avez pas envie de passer votre temps à Fantasyland 😉
9. Avoir de bonnes chaussures de marche et être bien couvert selon la saison
L’ensemble des deux parcs est très grand. Que ce soit pour les arpenter ou piétiner (les files d’attente…), mieux vaut être confortablement chaussé. De même, beaucoup de files d’attente sont en extérieur, alors prévoyez de quoi avoir vraiment chaud en automne et en hiver.
La poussette est obligatoire (pour ceux qui s’en servent encore) ! Il faut la laisser à l’entrée des attractions. Nous avons entendu parler de vols… Pour notre part, nous n’emmenons qu’une petite poussette « de dépannage » mais dont le dossier peut quand même se mettre à plat, bien pratique pour les petites siestes. Jusqu’à présent nous n’avons eu aucun souci. Certains parents prévoient des antivols, des cadenas… Attention cependant à ne pas les attacher aux barrières des attractions, les Cast Members (personnel du parc) peuvent les couper. Sinon, vous pouvez aussi louer une poussette à l’entrée de chaque parc (location gratuite avec certains pass annuels) mais elle est assez imposante et surtout le dossier ne se met pas à plat.
10. Pro-fi-ter !
Finalement le conseil qu’on aurait pu mettre en numéro 1. Disneyland est quand même un endroit magique et féérique pour les petits… Vous oublierez les longues files d’attente aux attractions, promis ! Vous n’aurez plus que le sourire ravi de vos enfants en tête 😉

Nous espérons que cet article vous aidera dans la préparation de votre visite 😉
Ici, un article consacré à Halloween dans le parc et , à la saison de Noël !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Lucky Sophie 29 octobre 2018 at 13 h 30 min

    Oui avant aussi je trouvais que prendre des pass était un bon plan car ils étaient proposés en vente privée mais désormais je n’en trouve plus à prix réduit et à plein tarif ils sont hors de prix, non ?

    • Reply Agnès & Freddy 29 octobre 2018 at 13 h 54 min

      Oui c’est un budget conséquent, surtout pour des familles. Pour l’instant on en profite car la puce n’a pas besoin de pass… On verra à ses 3 ans si on lui en prend un ou pas. Nous les avons depuis fin septembre, j’y suis allée 6 fois, la puce 5 et mon mari 4 (nous habitons à 40 mn et mon boulot est à 10 mn). Pour la période hivernale je pense qu’on ira au moins 2 fois, idem à partir de janvier. Donc dans notre cas c’est vraiment intéressant.
      Je ne savais pas qu’en VP on pouvait en trouver ! Et avec les CE ?

    Leave a Reply