Corrèze France

La vie de château

9 juin 2018
Après avoir arpenté Collonges-la-Rouge, nous découvrons un autre site remarquable : le château de Turenne, lui aussi en Corrèze.

Château et village de Turenne

Période de visite : juillet
On dit souvent qu’il faut faire des efforts avant d’être récompensé : c’est le cas ici, à Turenne. Un des « plus beaux villages de France », cette petite bourgade se découvre à pied, après avoir garé la voiture hors des murs séculaires.

Le village est très mignon. Et si calme, alors même que c’est le plein été. Sous une chaleur écrasante, nous suivons la route principale pour atteindre notre destination : le château médiéval.

Le château a été démantelé au début du XVIIIe siècle, cependant deux tours datant du XIIIe siècle ont été épargnées.
La visite commence donc par une première tour à l’entrée, appelée aussi bien donjon, Tour du Trésor ou Tour de l’Horloge. Seule reste la salle des Gardes mais elle est très bien conservée, avec du mobilier d’époque notamment.

Nous traversons ensuite un jardin à la française (agrémenté d’une petite buvette bien utile !) pour gravir la Tour César. Elle servait de tour de guet et de relais pour envoyer des signaux. De là-haut, quelle magnifique vue sur les alentours ! Nous vous laissons en juger par vous-mêmes.

Comme vous le constatez, la visite est rapide. Il ne reste pas beaucoup de vestiges du château, cependant par temps clair ça vaut vraiment le coup, rien que pour la vue.

Si vous avez envie de vous prendre pour un(e) châtelain(e) le temps d’une nuit (ou de plusieurs !), une chambre d’hôtes est disponible à côté de la salle des gardes. Plus d’informations ici.
Infos pratiques :
  • visite du château : 5 € pour un adulte, 3.40 € pour un enfant à partir de 10 ans, gratuit pour les moins de 10 ans
  • à 15 km de Collonges-la-Rouge et à 20 km de Brive-la-Gaillarde
  • site du château
  • Turenne est une étape sur le chemin de St Jacques de Compostelle
A bientôt pour le troisième volet de nos vacances dans cette région !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply